Pologne : Bialowieza en hiver

  • Voyage à partir de 1550€
  • Prochains départs : janvier février mars 2021 sur demande
  • Groupe de 1 à 4 participants.
  • Activités : Observation nature - photo    
  • Pologne: Bialowieza 
  • Durée de ce voyage :  8 jours
  • Possibilité de dates sur mesure :me contacter

 

 

Objets livre 00004             Programme détaillé, infos pratiques et tarifs

Images 1 1       Bulletin d'inscription

                                                                           

                                                                  

Points forts de ce voyage

  • Petit groupe composé de quatre personnes maximum.
  • Rencontre garantie 100% avec le plus gros mammifère terrestre d'Europe : Le Bison.
  • Découverte de la dernière forêt primaire (vestige de la forêt hercynienne décrite par Jules César).
  • Biodiversité assurée.
  • Une des meilleures périodes pour les supers prédateurs.
  • Affût au charnier à Loups.
  • Présence des pygargues au charnier selon les conditions climatiques.
  • La beauté des paysages enneigés.
  • Balade en traîneau en forêt.

Dernier vestige de la grande forêt hercynienne

Bialowieza est la seule partie restante de l’immense forêt européenne primitive de conifères et d’arbres caducifoliés, qui a recouvert les plaines du Nord et du centre de l’Europe après la dernière période glacière, et de la forêt hercynienne qui lui a succédé jusqu’au début de l’ère chrétienne. Jules César lui-même parlait de cette grande forêt dans ses écrits. Toutes les conditions qui régnaient dans les forêts d’Europe il y a 3 000 ans y ont été préservées.       

Mais le plus grand attrait de la forêt de Bialowieza reste incontestablement le bison d’Europe, seigneur de la forêt, qui peuple ses profondeurs les plus secrètes. On a alors l’impression, en apercevant l’une de ces formidables créatures, de remonter le temps et de se retrouver pour un court instant dans la grande forêt primitive européenne de la préhistoire.

Bialowieza est bien loin du tourisme de masse, ce qui lui assure une quiétude essentielle à la pérennité du milieu et des espèces y vivant.

Dans la profondeur des sous-bois, 62 espèces de mammifères.

 

Un animal venu tout droit de la préhistoire vit en ces lieux : le bison d’Europe, animal forestier, ayant quasiment disparu de l’Europe. Bialowieza est l’un de ces derniers refuges (500 bisons du côté polonais) où l’on peut encore l’observer en pleine liberté, méfiant de nature, timide et crépusculaire comme toute la faune Européenne. Il côtoie nombre d'animaux : cerf, élan, chevreuil, loup, lynx, blaireau, loutre, castor ...

 

Dans la canopée, 228 espèces d'oiseaux

Les amoureux de la nature trouveront dans la grande sylve plus de 228 espèces d'oiseaux, dont des aigles criards et pomarins ou encore le pygargue,cygne sauvage de nombreux pics comme le pic tridactyle, à dos blanc, noir, cendré, mar ... sans compter les rapaces nocturnes, chouette de tengmalm, chevechette, oural, drand duc ...  

Bialowieza offre aux passionnés de nature l’occasion de rêver à une nature encore quasi intacte où l’homme a su faire une place à celle-ci, de contempler des chênes tricentenaires, des tilleuls géants, des épicéas atteignant 60 m de haut ; véritable cathédrale verte à la végétation démesurée.

 

Proposition de séjour

Je vous propose un séjour de huit jours au cœur de la forêt de Bialowieza.                                                                                        

A travers ce voyage, vous découvrirez la vie secrète de ces animaux en marchant dans leurs traces. Vous pénétrerez leur intimité au crépuscule naissant et aux lueurs de l’aube.        

Ensemble, nous parcourrons la grande sylve à la recherche de ses animaux mythiques.

Au détour d’une sente, nous croiserons peut-être un loup trottant à la recherche de campagnols, une martre fouinant dans les trous de pics pour y dénicher un oiseau étourdi, ou tout simplement une famille de sangliers afférés à la recherche de quelques glands.

Seule l’observation permet de mieux connaître leurs mœurs. 

Ne jamais perdre de vue que notre faune eurasienne, et tout particulièrement les animaux forestiers, sont discrets, timides, crépusculaires, et très sensibles aux activités humaines. C’est pour toutes ces raisons qu’il est difficile de les observer.

Rêver son voyage et voyager dans son rêve. Faune sauvage, Flore incroyable, Paysages à vous couper le souffle